Quelles sont les conditions d’annulation d’un billet d’avion en cas de décès ?

Si vous aviez réservé vos billets d’avion depuis quelques mois et que vous souhaitez les annuler suite à un problème important de dernière minute, sachez qu’il existe des recours, proposés par certaines compagnies aériennes. C’est pour cela que nous avons décidé de prendre l’exemple de l’annulation d’un billet d’avion en cas de décès.

L’annulation de dernière minute

Si vous avez réservé votre voyage depuis plusieurs mois et que vous souhaitez effectuer une annulation à la dernière minute, cela peut s’avérer particulièrement compliqué. En effet, les compagnies aériennes, notamment celles dites « low-cost », ne remboursent jamais, sauf sous conditions particulières. En effet, le décès d’un proche et/ou d’un passager est un cas de force majeur. Vous avez également la possibilité d’annuler, si toutefois vous avez des problèmes médicaux graves, vous empêchant de voyager. Cependant, cela devra être justifié explicitement par des documents médicaux. En revanche, concernant les compagnies aériennes dites « régulières », les conditions d’annulation peuvent être plus flexibles comme EasyJet ou Air France. C’est pour cette raison que nous vous conseillons de vous référer aux conditions de la compagnie aérienne que vous avez choisi, car les modalités varient beaucoup d’une compagnie à une autre.

Les modalités à connaître en cas de décès

Si un passager décède soudainement alors qu’il avait pour projet de prendre l’avion, un remboursement sera effectué par n’importe quelle compagnie aérienne. En revanche, vous serez dans l’obligation de fournir un certificat de décès, afin de justifier vos propos. Si toutefois la personne décédée avait payé ses billets d’avion, le remboursement rentre dans le cadre de l’héritage. En effet, il faudra en faire la demande auprès d’un notaire ou du tribunal. Eux seuls peuvent en faire la demande. De plus, si le décès concerne un de vos proches, la situation peut s’avérer plus complexe. En effet, les compagnies aériennes fixent clairement leurs conditions. Ainsi, nous vous invitons à lire les conditions générales de vente avant de procéder à l’achat de vos billets. Si toutefois cela n’est pas précisé dans les modalités et que vous êtes confronté à cette situation délicate, nous vous conseillons de contacter la compagnie aérienne. Vous pouvez établir un premier contact par email ou par téléphone si vous le souhaitez. Cependant, si votre demande n’aboutit pas ou que vous n’obtenez aucune réponse, vous avez la possibilité d’envoyer une lettre recommandée, avec accusé de réception au siège social de la compagnie aérienne en question. En revanche, si le remboursement en cas de décès est assuré par votre compagnie aérienne et qu’ils refusent d’effectuer le remboursement, vous avez la possibilité de faire un courrier de mise en demeure. Après cela, vous serez dans l’obligation de faire un dépôt de requête en injonction de payer. Autrement dit, cela évoque un potentiel passage devant un juge de proximité en cas de refus.

Le tarif décès proposé par Air France

Prenons l’exemple d’Air France. En effet, cette compagnie aérienne a décidé de prévoir un système d’aide dans le but d’accompagner et de proposer des billets d’avion à moindre coûts, pour les personnes qui ont subi un décès récemment. En effet, si un de vos proches est décédé dans une ville loin de chez vous et que vous devez prendre l’avion, sachez qu’il existe un tarif décès proposé par certaines compagnies aériennes. Néanmoins, ce tarif est valable sous certaines conditions. Premièrement, celui-ci fonctionne dans le cadre d’un décès survenu en Métropole ou dans les DOM. Ainsi, les voyages concernés par ce tarif décès seront ceux qui sont effectués entre la France métropolitaine et les DOM, mais aussi l’ensemble des voyages effectués entre la Martinique, la Guadeloupe et la Guyane. Votre voyage ne pourra dépasser un certain délai, à savoir 14 jours. De plus, ce tarif décès ne pourra être appliqué qu’à seulement quatre personnes. En cas de problème avec ce tarif décès ou autre, n’hésitez pas à contacter le service client ou le service après-vente d’Air France.

Vous aimerez probablement
Quels sont les motifs principaux d’un refus d’embarcation ?
Compagnies aériennes : la différence entre la première classe et la classe Business
Fermeture des frontières : comment se faire rembourser son billet d’avion ?
Comment accéder au salon lounge Air France ?

Laisser une Réponse