Réclamation RATP

Responsable des transports en commun d’une partie de la commune de Paris et de sa banlieue, la Régie des transports parisiens (RATP) gère près de 14 millions de voyageurs chaque jour, en faisant le 5ème plus grand opérateur de transport public dans le monde grâce à l’aide de presque 60,000 salariés. Avec de telles responsabilités et un réseau vieillissant voire parfois désuet, il est évident que le trafic sur les lignes de métro, de RER, de tramway ou de bus soit régulièrement perturbé. Que vous soyez un utilisateur régulier, occasionnel ou même touriste, sachez qu’il vous est possible de déposer une réclamation auprès de la RATP.

Déposer une réclamation auprès de la RATP

Vous avez rencontré un problème avec la RATP ? Qu’il s’agisse d’un mauvais service durant votre trajet, d’un problème technique rencontré avec votre passe Navigo, un conseiller sur service client qui s’est montré irrespectueux envers vous ou encore, d’un abus de contrôleur, pour toutes ces raisons et bien d’autres encore, sachez qu’il vous est possible de faire une réclamation. Premièrement, nous vous conseillons de contacter le service client de la RATP afin de parler avec un conseiller de vie voix, afin de trouver une solution à votre problème. Le but étant de trouver une solution à l’amiable. Si celui-ci vous explique ne pas être dans la capacité de vous venir en aide ou encore, si la solution proposée ne vous convient pas, vous pouvez tenter d’envoyer un message via le formulaire de contact de la RATP en précisant bien l’objet de votre demande (« demander un remboursement » ou « contester une amende »). Il vous faudra utiliser cette adresse : RATP, LAC B916, 54 quai de la Rapée, 75599 Paris Cedex 12. Dans ce dernier cas (qui peut s’avérer plus efficace afin de conserver une preuve), nous vous conseillons fortement d’envoyer votre lettre en recommandé avec accusé de réception. Conservez une copie de votre lettre au cas où. Si après plusieurs semaines vous n’obtenez pas de réponse à votre lettre, ou si la proposition faite par la RATP ne vous convient pas, vous devrez saisir un service de médiation. Vous pouvez saisir pat écrit le Médiateur de la RATP dans un délai d’un an à compter de votre réclamation écrite auprès de la RATP, ou dans le cas particulier des infractions, dans un délai de deux mois à compter de la date de l’infraction, sur le site Internet médiateur. ratp.fr ou à l’adresse suivante : Médiateur de la RATP, LAC LC12, 54 quai de la Rapée, 75599 Paris Cedex 12. L’idée générale étant de faire aboutir votre litige à un accord à l’amiable, faute de quoi, vous devrez saisir le tribunal compétant. Du moins si votre préjudice en vaut la peine, car la procédure sera longue et coûteuse.

Comment contester une amende ?

Vous avez reçu une amende au sein du réseau de la RATP et vous trouvez celle-ci non justifiée ou abusive ? Ne vous inquiétez pas, vous avez des devoirs, mais également des droits, si vous pensez sincèrement que cette amende n’est pas normale, vous pourrez essayer de la faire annuler. Afin de pour mettre toutes les chances de votre côté, sachez qu’il est toujours préférable de respecter certaines conditions de forme. Premièrement, sachez que quoi qu’il arrive, vous devez toujours être en mesure de présenter un titre de voyage au contrôleur, dans le cas contraire, celui-ci a pour devoir de dresser un procès-verbal. Suite à cela, un montant est à payer, soit sur place, soit plus tard en fournissant une carte d’identité avec une adresse valide pour que le PV vous soit ensuite envoyé. Votre règlement doit d’effectuer dans un délai maximum de 3 mois après l’infraction. Si vous payez dans les 20 jours, quel que soit votre moyen de paiement, une réduction de 20 € vous sera appliquée sur vos frais de dossier. Pour contester cette amende, si elle est injustifiée, vous avez 2 mois, en sachant qu’il faut compter un bon mois pour obtenir une réponse de la part du service client de la RATP. Si ce n’est pas le cas ou si la réponse fournie ne vous parait pas acceptable, vous pourrez alors en dernière solution, saisir le médiateur de la compagnie afin de résoudre ce conflit à l’amiable. Vous pouvez préalablement contacter le SAV pour savoir si votre raison est vraiment valable, sinon vous pouvez directement faire votre demande en ligne sur le site de la RATP ou par courrier à cette adresse : RATP, LAC B916, 54 quai de la Rapée, 75599 Paris Cedex 12. À défaut de règlement ou d’une contestation dans le délai légal de 3 mois, le dossier sera transmis au Ministère public et le contrevenant sera redevable de plein droit d’une amende forfaitaire majorée de 180 € ou 375 € recouvré par le Trésor public. Si vous êtes un abonné Navigo mensuel ou annuel et que vous n’avez pas pu présenter votre passe Navigo à l’agent de contrôle, suite à un oubli, vous pouvez vous présenter à un agent de vente RATP afin qu’il vous délivre un coupon de dépannage pour la journée. Ce service est possible 2 fois par année civile.

Obtenir un dédommagement de la part de la RATP

En cas de forte perturbation du réseau, notamment les intempéries, les travaux ou les mouvements sociaux (les grèves par exemple), les lignes dont le service garanti n’a pas été respecté peuvent faire l’objet de dédommagements exceptionnels. Pour les RER A et B, une page dédiée est disponible, mais les remboursements sont forfaitaires et pour dire vrai, assez rares car ni la RATP ni la SNCF sont très enclines à rembourser leurs utilisateurs (vu les montants impliqués). S’il s’agit d’un remboursement pour une amende déjà payée, référez-vous au paragraphe ci-dessus car la procédure sera identique.