Vol annulé : quelles actions possibles ?

Impossibilité de faire un déplacement professionnel, début de vacances à l’étranger gâchées, lune de miel annulée. Dans tous les cas de figures, un vol annulé est toujours embêtant pour les usagers qui ne sont souvent pas au courant de leurs droits. Selon les conditions de votre billet, vous en avez pourtant. Découvrez dans cet article lesquels et la procédure à suivre pour les appliquer.

Quel sont les recours envisageables après un vol annulé ?

Dans le cas d’un vol annulé, le client possède deux droits qu’il peut faire valoir dès la confirmation de l’annulation de son vol. Il est conseillé par ailleurs de bien étudier les conditions de votre billet d’avion avant de faire la demande de remboursement ou de réacheminement sur un autre vol.

> Etudier les conditions du billet d’avion

Tout d’abord, nous vous conseillons de regarder les conditions de vente de votre billet d’avion. Ce dernier étant votre titre de transport et aussi la preuve du contrat établi entre vous et votre compagnie aérienne, EasyJet par exemple ou Ryanair, c’est ce dernier qui régira de vos droits sur votre vol. Les conditions peuvent ainsi changer selon votre type de réservation, votre classe lors du vol ou même les assurances auxquelles vous avez pu souscrire.

> Le remboursement du billet

Lors d’un vol annulé, le client de la compagnie peut avoir droit au remboursement intégral de son billet, car c’est un manquement au contrat établi avec le client qu’est le billet d’avion. Ainsi, la compagnie aérienne doit procéder au remboursement du billet et éventuellement verser des dommages et intérêts au client si ce dernier a connu des préjudices dont l’annulation du vol en est la cause. Il existe néanmoins de nombreux cas où la compagnie aérienne peut ne pas y procéder.

> Le réacheminement sur un autre vol

Le deuxième recours que peut obtenir un client d’un vol annulé est le réacheminement sur un autre vol. Le coût de la prise en charge sera aussi fait par la compagnie aérienne, y compris des éventuels frais de bouche ou d’hébergement si le réacheminement a lieu un autre jour que celui de l’annulation du vol.

Comment faire valoir ses droits après un vol annulé ?

Vous voulez vous faire rembourser de votre billet et de vos frais engendrés suite à votre vol annulé. Alors contactez premièrement votre compagnie aérienne, puis faites appel à un organisme spécialisé si votre compagnie aérienne ne donne pas suite.

> Contacter votre compagnie aérienne

La première procédure à réaliser pour faire valoir vos droits lors d’un vol annulé, c’est de contacter votre compagnie aérienne. Envoyez un courrier recommandé avec avis de réception à l’adresse du service client de votre compagnie aérienne pour faire part de votre réclamation. Faites parvenir aussi tous les documents justifiant votre demande, comme votre billet d’avion, les factures émises pour l’hébergement, vos frais de nourriture et autres. La compagnie aérienne se doit de vous répondre dans les deux mois. Si vous n’avez pas eu de réponse au bout de ces deux mois, vous êtes en droit de passer par un autre organisme pour appuyer votre demande.

> Faire appel à un organisme spécialisé

Sachez que vous pouvez faire appel à d’autres organismes si le remboursement de votre compagnie aérienne pour un vol annulé n’a pas été opéré dans les deux mois suivants l’annulation de votre vol. Le premier organisme est la Direction Générale de l’Aviation Civile et le second est le Médiateur du Tourisme et des Voyages. Dans le second cas, le délai de traitement de votre demande peut prendre un certain temps, entre 6 et 8 mois. De plus, pour contacter le MTV, il faut que votre compagnie aérienne soit adhérente à ce programme.

Vous aimerez probablement
Quels sont les motifs principaux d’un refus d’embarcation ?

Laisser une Réponse