Gagner au loto : quelle est l’imposition des jeux de hasard ?

Vous avez gagné à un jeu de tirage ? Félicitations ! Mais qui de l’imposition de ce gain d’argent soudain et plus ou moins important ? Faisons le point sur la fiscalité des jeux d’argent.

Quelques rappels sur les jeux d’argent

Vous souhaitez tenter l’aventure d’un jeu de hasard ou encore, d’un pari sportif ? Sachez que la réglementation française est très à cheval sur la protection des consommateurs face aux jeux d’argent. Ainsi, vous ne pouvez pas miser vos sous dans n’importe quelle condition. Il faut tout d’abord être majeur afin de pouvoir vous inscrire sur un site de paris ou encore, même jouer sur la Française des jeux. D’autre part, vous devrez fournir des justificatifs non seulement de votre identité, mais également de votre domiciliation bancaire.

La fiscalité des jeux de hasard

Vous avez remporté le gros lot ? Mais vous craignez de devoir céder une partie de votre argent aux impôts ? Rassurez-vous, la fiscalité des gains aux jeux d’argent ne va pas vous plomber, bien au contraire. La loi française ne vous impose pas une taxe concernant les gains. Ainsi, que ce soit un petit ou un gros montant, vous ne serez pas imposé, car les gains ne sont pas considérés comme des revenus, devant le caractère ponctuel et inédit du versement. Cependant, cela ne signifie pas qu’il n’existe pas une forme d’imposition autour des jeux d’argent. En effet, l’imposition est réalisée directement auprès des entités qui réalisent les jeux comme FDJ, ou encore, les bookmakers pour les paris sportifs.

Quid des joueurs réguliers ?

Vous jouez au poker en ligne régulièrement ? Vous avez une passion pour les paris foot et vous jouez régulièrement ? Vous avez des revenus complémentaires grâce aux jeux de hasard ? La loi française ne vous impose pas d’impôt, mais à force de régularité, ne serait-il pas possible que ce soit considérer comme une forme de revenu et donc, soumis à l’impôt ? Dans tous les cas, gardez à l’esprit que les jeux de hasard ne sont pas une source de revenus. Le risque des jeux d’argent et de hasard c’est l’addiction aux jeux. Vous pouvez en effet, basculer dans une spirale de problèmes financiers en misant toujours plus pour gagner plus. De nombreuses autres conséquences peuvent avoir lieu comme des problèmes de santé physique dus aux insomnies ou encore, de santé mentale, dus à une forme de dépression.

> Joueurs professionnels et fiscalité

Il existe une différence entre réaliser une grille de loto toutes les semaines et jouer au poker tous les jours dans un milieu professionnel et en faire sa source de revenus. Si vous êtes joueur professionnel d’un jeu avec une stratégie comme un jeu de cartes, vous pourrez alors être imposé. Les jeux soumis au hasard comme les paris, les courses turf ou encore, les jeux de grattage, ne sont pas régis par cette règle.

La transmission à la famille

Vous avez gagné une grande somme d’argent à un jeu de hasard et vous souhaitez en faire profiter vos proches ou bien mettre vos enfants à l’abri ? Vous ne pouvez pas à cette étape-là esquiver l’imposition. En effet, tout ce qui concerne la donation d’argent entre personnes d’une même famille est soumis à une fiscalité particulière concernant la succession, et cela, peu importe la provenance de la source d’argent. Il en est de même pour les biens immobiliers ou autres que vous pourrez avoir acquis grâce à vos gains aux jeux de hasard.

Vous aimerez probablement
Paris sportifs de la FDJ : comment réaliser une inscription ?
Tout savoir sur les paris sportifs de Parions Sport

Laisser une Réponse