À quoi sert une mutuelle prévoyance ?

La mutuelle prévoyance est une forme de protection sociale couvrant les aléas de la vie en versant une aide financière lors d’un accident ou d’une maladie, en contrepartie d’une cotisation mensuelle. Les contrats de prévoyance couvrent les risques liés au décès, à la dépendance, à l’invalidité et à l’incapacité. La mutuelle prévoyance complète celle du régime obligatoire. Si la sécurité sociale prévoit des indemnités pour chacun des risques cités précédemment, elle ne couvre pas totalement les frais engagés par les assurés, raison pour laquelle une mutuelle prévoyance est nécessaire.

La mutuelle prévoyance : comment ça fonctionne ?

La prévoyance est le fait de prévoir les évènements. Souscrire un contrat de prévoyance est donc une manière d’anticiper les risques tels que l’invalidité ou le décès. Les montants de garanties de la mutuelle prévoyance sont calculés en fonction du revenu de l’assuré. Aussi, lors d’un aléa ou sinistre pris en compte dans le contrat, les garanties de prévoyance se déclenchent. Si par exemple, la conséquence de l’incident est un arrêt maladie, une indemnité journalière sera versée par la sécurité sociale. La mutuelle prévoyance va ensuite apporter un complément d’indemnité. Si le sinistre se solde par une incapacité ou une invalidité, la sécurité sociale et l’assureur verseront une rente ou une pension selon les cas. Et en cas de décès, un capital est versé aux ayants droit de l’assuré. La mutuelle s’adresse principalement aux salariés, mais également aux travailleurs non salariés au titre de la loi Madelin.

La mutuelle prévoyance, pourquoi ?

La souscription à une mutuelle de prévoyance  comme Groupama ou Allianz, vous permet de préserver vos proches en cas de décès, d’invalidité ou d’incapacité. Pour cela, elle est en mesure de compléter l’action de la protection sociale, et de maintenir votre niveau de vie si vous êtes dans l’impossibilité de travailler.

Prévention de tous les aléas de la vie

La mutuelle prévoyance permet de se prémunir contre tous les aléas de la vie tant à titre particulier qu’à titre professionnel. En cela, elle couvre deux grands domaines de risques. Le premier concerne les risques liés au décès, à l’incapacité, à l’invalidité et à la dépendance. Des risques qui sont de nature à interrompre ou même à suspendre l’activité professionnelle de l’assuré et par conséquent ses revenus. D’autre part, la mutuelle prévoyance couvre aussi les frais médicaux, des frais de consultations aux frais d’hospitalisation, en passant par les frais d’analyses. Cela concerne tant la maladie que la maternité. Lorsque le risque s’est effectivement réalisé, des prestations financières sont versées auprès de l’assuré ou de ses ayants droit.

Complément de la protection sociale du régime obligatoire

La mutuelle de prévoyance est une forme de protection sociale qui vient en complément de celle du régime obligatoire. Si la sécurité sociale prévoit des indemnités en cas d’incapacité, d’invalidité ou de décès, elle ne couvre cependant pas totalement les dépenses de santé des assurés. D’autre part, si la mutuelle santé ne s’occupe que de compléter le remboursement de la sécurité sociale en ce qui concerne les soins, la prévoyance elle, vient en aide aux assurés en les soutenants financièrement au quotidien.

Maintien du niveau de vie de l’assuré

Lorsque l’incident subi par l’assuré a eu pour conséquence l’impossibilité pour lui de travailler et donc la perte de ses revenus, la mutuelle prévoyance compense les pertes, lui permettant ainsi de maintenir son niveau de vie. En cas d’incapacité, des indemnités journalières sont versées pour compenser le revenu pendant une durée maximale de 3 ans. En cas d’invalidité, une rente permet de compenser la perte de revenu jusqu’à la retraite. En cas de décès, un capital sera versé, correspondant au financement des obsèques, une rente versée au conjoint ainsi qu’une rente éducation aux enfants survivants.

Laisser une Réponse