Les bons gestes d’hygiène dans les transports en commun

En ces temps de pandémie mondiale, l’hygiène de chacun est un sujet remis au centre des préoccupations. Bien que la plupart soient connus de tous, il convient de refaire un petit tour d’horizon afin qu’ils soient bien assimilés et éviter ainsi les risques de contagion. Malgré le confinement, certaines et certains d’entre vous peuvent être amenés à utiliser les transports en commun pour rejoindre leur travail ou se rendre à l’hôpital. Ces endroits humides et confinés sont très porteurs de bactéries et de virus. Pour les éliminer, découvrez ci-dessous les bons gestes d’hygiène à adopter dans les transports en commun.

Quels sont les gestes d’hygiène efficaces à adopter dans les transports en commun ?

Les transports en commun peuvent être un vrai nid à virus. Pour se protéger de toute contagion, mieux vaut adopter des gestes d’hygiène efficace, comme se laver les mains régulièrement, éviter les contacts, tousser dans son coude et utiliser un mouchoir à usage unique. Il en est un dernier à proscrire, malgré son efficacité : porter un masque et des gants.

> Se laver les mains régulièrement

Le premier geste à adopter pour éviter toute contagion dans les transports en commun, premier geste d‘hygiène primordial et qui doit devenir un réflexe : se laver les mains. À l’évidence, vous pouvez être en contact avec de nombreux éléments qui peuvent porter des bactéries ou des virus : barres et loquets de métro, poignées de bus, boutons d’ascenseur, etc. Même si le coronavirus ne semble survivre que un temps limité bien que flou sur ces surfaces telles que l’acier inoxydable ou de plastique, il est plus que vivement conseillé de se laver régulièrement les mains pour éviter tout risque de contamination. Lavez-vous les mains dès que vous rentrez ou utilisez une solution de gel hydroalcoolique.

> Tousser dans votre coude et utiliser un mouchoir à usage unique

S’il vous prend l’envie de tousser, faites-le dans votre coude. En faisant cela, vous éviterez de véhiculer des microbes aux alentours. De plus, si vous vous mouchez, utilisez un mouchoir à usage unique que vous jetterez immédiatement. C’est aussi par ces petits gestes d’hygiène que vous éviterez la propagation de certains virus.

> Éviter les contacts

Vous pouvez très facilement croiser un ami d’enfance dans le métro de ou faire un bout de chemin dans le bus avec une collègue jusqu’au bureau malgré le confinement. Par conséquent, vous pouvez être amené à saluer votre interlocuteur de manière spontanée. Oui, mais voilà, cette pratique est vivement déconseillée. Que vous lui serriez la main ou que vous lui fassiez la bise, les contacts interpersonnels sont proscrits par risques de contagion. En effet, certaines personnes porteuses du virus peuvent être asymptomatiques et, par définition, ne pas savoir si elles sont porteuses du virus. De cette manière, le virus peut se transmettre à travers des contacts rapprochés. Il est même conseillé par les autorités sanitaires et le corps médical de tenir une distance de sécurité minimale de 1 mètre. Vous retrouverez sur le site de la RATP des informations, vous pouvez également les joindre si vous avez des questions

> Porter un masque et des gants

On peut croiser un peu partout des gens qui portent des masques et des gants pour mieux se protéger dans les lieux publics. Même si la démarche est louable et bienvenue, en ces temps de crise, mieux vaut les laisser aux personnes dans le besoin. Ces personnes sont, en première ligne, le corps médical. Les services sanitaires et médicaux du monde entier sont actuellement en rupture de stock et peinent à s’en procurer. De plus, le masque n’est vraiment qu’utile pour les personnes porteuses du virus. Pour adopter des gestes d’hygiène plus responsables, mieux vaut se référer à ceux indiqués dans cet article qui reprennent les mesures du gouvernement.

Vous aimerez probablement
Coronavirus : que peut-on se faire rembourser sur les voyages Opodo ?
Fermeture des frontières : comment se faire rembourser son billet d’avion ?

Laisser une Réponse