Acheter sur Vinted , bonne ou mauvaise idée ?

Vinted connait un succès fulgurant ces dernières années. Est-ce que Vinted est devenu le nouveau mode de consommation ? Existe-t-il des dérives à ce type d’achat compulsif ? Un SAV limité peut-il satisfaire les clients ? Au final, est-ce une bonne ou une mauvaise idée d’acheter sur Vinted ?

Vinted, l’appli antigaspi

Consommer moins avec Vinted

Depuis 2008, Vinted, start-up venue de Lituanie a fait de nombreux adeptes par son concept de friperie numérique et adresse une forte concurrence aux nombreux sites de shopping en ligne ou de seconde main comme Leboncoin ou eBay. À des prix totalement dérisoires, on peut vendre des vêtements portés une seule fois et oubliés dans nos armoires. Des utilisateurs revendent même des habits neufs avec étiquettes, lorsque ces derniers sont en rupture de stock, pour se faire une petite commission. Bref, vous l’aurez compris, Vinted est un nouveau type de business, accessible à tous et toutes, pour se faire de l’argent de poche. Ce vide-dressing en ligne permet à tous de consommer différemment, et réaliser des économies également. Véritable success story, Vinted est la réponse à tous les protagonistes souhaitant mettre en vente des habits d’enfants qui ont été peu utilisés, de créer une communauté de vinties (nom donné aux utilisateurs de la plateforme de vide-dressing). De même, le vendeur et l’acheteur s’y retrouvent, le premier en fixant son prix de départ, moyennant négociation avec l’acheteur, et le second en acceptant de payer moins cher un vêtement largement utilisable. Il paiera ainsi un supplément de 5% de la vente, qui ira directement sur le compte en banque de Vinted, plus les frais de livraison qui sont largement inférieurs aux prix du marché des transporteurs. De ce fait, tout le monde y gagne, il n’y a donc pas de gaspillage, des vêtements finissant au fond du placard, abandonnés par leurs propriétaires.

Vinted ou la compulsivité des utilisateurs

Acheter plus avec Vinted

Cependant, on peut noter quelques défaillances à ce concept libérateur. En effet, lorsqu’on vend un article sur la plateforme en ligne, il est possible de garder la somme sur un emplacement dédié sur l’application, appelé « porte-monnaie » au cas où on achèterait à notre tour sur Vinted. Et cela peut poser problème, c’est ce qu’on appelle un achat compulsif. En effet, l’utilisateur est tenté de se promener à travers les catégories, découvrir les nouvelles vinties ou chercher le Graal à petit prix, et donc dépenser ce qu’il a économisé. Malheureusement, la plupart du temps, il s’agit d’une sorte de cercle vicieux du vintie impulsif, acheter ce dont on n’a pas vraiment besoin, pour le plaisir même de dépenser, surtout pour nous français qui avons un rapport très étroit avec la mode. Enfin, Vinted dispose d’un service après-vente qui gère les retours, remboursements, problème de transport, article non conforme à la description et surtout querelles entre utilisateurs de l’application. Les vinties peuvent également consulter le centre d’aide, une sorte de forum où sont centralisés les échanges entre clients, afin de trouver la solution aux problèmes rencontrés.

Vous aimerez probablement
Top 5 des meilleures politiques de retour
Comment entretenir un aspirateur robot ?
Comment faire en cas de colis Ubaldi détérioré ?
Erreur de commande la Redoute, comment procéder ?

Laisser une Réponse